FORUM MUSIQUE DU MONDE
Bienvenue sur le forum musique du monde
FORUM MUSIQUE DU MONDE

D'EUROPE DE L'EST
 
ConnexionS'enregistrerAccueilCalendrierPortailGalerieRechercherFAQMembresGroupes

Partagez | 
 

 7ème édition du festival Tzigane : VOYAGE EN TZIGANIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 451
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: 7ème édition du festival Tzigane : VOYAGE EN TZIGANIE   Ven 24 Mar - 23:20

Du 11 au 14 mai 2006, Kalachnikov Gutcha Festival
et Tzig'Art s'associent pour la 7ème édition du festival Tzigane : VOYAGE EN TZIGANIE

Découvrez ou redécouvrez : Bratsch, Les Yeux Noirs, Slonovski Bal,Thierry "Titi" Robin, Les Blérots de Ravel, Rona Hartner, Saban Bajramovic, Kal, Juan Polvillo, Angelo Debarre & Rodolphe Raffali Trio et La Caravane Passe.

Le festival Voyage en Tziganie fête sa 7eme année d’existence.
Le projet est né de la volonté de quelques passionnés de faire découvrir les musiques tziganes à un public amateur, en proposant un panorama le plus large possible de cette culture et en invitant les meilleurs groupes européens en la matière.
Les précédentes éditions du festival ont ainsi proposé aux festivaliers des spectacles de musique et danse sur différentes scènes parisiennes : la Scène, le Trianon puis dernièrement la scène mythique du Cirque d’Hiver.
Le public a ainsi été enchanté par les performances du Taraf de Haïdouks, des Bratsch, de Urs Karpatz, de la troupe Romano Atmo, de Titi Robin et Gulabi Sapera, de Norig…

Le Festival de Musique Tzigane 2006 :

Pour la 7eme édition, le festival continue de grandir : Les organisateurs du Kalachnikov Guça Festival, forts du succès des soirées tziganes organisées au New Morning en novembre 2005, apportent leur savoir-faire à l’équipe en place.
Cette année le festival présente pas moins de 4 soirées de suite au Bataclan.
L’exploration de toutes les musiques tziganes est toujours le leitmotiv des programmateurs :
Du 11 au 14 mai 2006, l’influence de la culture tzigane sera mise en valeur avec un voyage musical qui nous emmènera des Balkans à l’Espagne avec le flamenco, ainsi qu’en Inde et en Turquie. La musique Klezmer et le Jazz manouche seront également dignement représentés pendant le festival. Nous retracerons donc la route des premiers tziganes partis du Nord-Ouest de l’Inde vers le 10eme siècle.
De grands noms sont attendus cette année encore : Shaban Bajramovic, Bratsch, Titi Robin, Angelo Debarre et Rodolphe Raffali, Rona Hartner, Les Yeux Noirs. Autour d’eux, pour accompagner ce défoulement musical, ces étoiles seront accompagnées par des groupes prometteurs tels que La Caravane Passe, le Slonovski Bal, O’Djila, Les Blérots de Ravel, Juan Polvillo et Kal.
La soirée d’ouverture durera toute la nuit avec la participation de Dj Tagada à partir de minuit.
Notre envie pour 2006 : rallier un public toujours plus vaste à la folie de virtuoses tziganes …

Jeudi 11 Mai :
Les blérots de R.A.V.E.L

Chanson française / Tzigano-Klezmer
Humour déjanté, univers décalé, énergie survoltée : ces huit musiciens comédiens ne laissent personne indifférent. Remède contre la morosité, les Blérots de R.A.V.E.L ont le don de mettre de bonne humeur.
Munis d'une quinzaine d'instruments acoustiques, ils naviguent à la rencontre de nombreuses teintes musicales mêlant rythmes tziganes, mélodies jazz, contretemps festifs et fanfare colorée.
Véritable spectacle concert, leur musique se donne à voir autant qu'à entendre. Leur sens de la parodie et leur énergie communicative font de la scène un vrai moment de fête à la rencontre de toutes les générations.

Slonovski Bal – Fanfare des Balkans

Slonovski Bal, c'est une histoire de souffle. L'histoire d'un vent parfumé venu des Balkans, du formidable brassage des cultures européennes, slaves et orientales, qui nous ont apporté une tradition de fanfare unique au monde.
Slonovski Bal signifie « le bal des éléphants » en serbo-croate, et l’on retrouve effectivement l’espièglerie et la puissance de jeunes pachydermes joueurs dans cette musique festive. Tubas et percussions accompagnent avec énergie le chant virtuose de l’accordéon, du saxophone et de la trompette.
Avec ses compositions originales, le groupe contribue au renouveau des musiques de l'Est, et à l'évolution de l'écriture et de l'improvisation.


Rona Hartner – Fusion Tzigane (electro-rock-jazz)

Actrice célèbre dans le cinéma indépendant, notamment pour sa prestation dans le film de Tony Gatlif « Gadgo Dilo » avec Romain Duris (Lion d'Or à Berlin meilleure actrice), cette princesse des Balkans s’est depuis initiée avec talent à la musique Tzigane. Elle se promène à travers l'Europe, à la manière des gens du voyage afin de propager sa folie dévastatrice et sa bonne humeur. Avec ses musiciens virtuoses, la fée déjantée « crie la peur et la douleur d'un peuple qui a mal à son âme ». Ce soir elle présente son combo Anapoda qui mélange les musiques tziganes avec le rock et le jazz.
Les concerts de Rona Hartner sont très festifs et il n’est pas rare de voir l’audience se lever au bout de 5 minutes avec l’irrésistible envie de danser.

Soirée Tzigane avec DJ Tagada
Dj TAGADA proposera une sélection musicale pointue et festive délibérément tournée vers la fusion des musiques actuelles avec le folklore traditionnel : fanfares des Balkans, Gypsy-punk, électro-tzigane, ska-russe, rap klezmer, musak...

Vendredi 12 Mai 2006 :
LES YEUX NOIRS – Rock Tzigane

Un voyage au pays des frères Slabiak : mélancolie des chants Yiddish, lyrisme du rock, influences classique, jazz, pop, conjuguant virtuosité et enthousiasme. Un répertoire énergique et dynamique.
Fondé en 1992, entre la mélancolie des chants Yiddish et le lyrisme rock, les jeunes musiciens des Yeux Noirs conjuguent virtuosité et enthousiasme. Leur réputation a franchi les frontières pour s’étendre jusqu’en Amérique.
Cette énergie peu commune que beaucoup de groupes de rock leur envierait, les Yeux Noirs la conjuguent avec une virtuosité qui évite les effets de manche superflus. Le spectre orchestral (cymbalum, violons, guitares, percussions) élargit le format traditionnel consacré et autorise de judicieuses passerelles entre musiques orientales et occidentales

O'djila – Tzigane des Balkans

Le répertoire d'O’djila s'appuie sur la musique tzigane, c’est-à-dire sur les divers folklores des pays que les Tziganes ont traversés et auxquels ils ont apporté leur touche personnelle. Reprenant cette tradition de métissage culturel et musical, O'Djila revisite les chansons populaires que les Tziganes ont léguées aux pays d'Europe Centrale et du Moyen Orient.

Les mélodies d'O’djila évoluent sur des accents yougoslaves, russes, arabes, manouches, voire hispaniques. Cette richesse musicale fait toute la spécificité et l'allégresse du groupe.

Shaban Bajramovitch – Musique traditionnelle tzigane

Saban Bajramovic est une vraie légende en Serbie. Surnommé le "roi des tsiganes", ou le "Frank Sinatra des Roms", il est un immense artiste qui a composé plus de 650 chansons, dont le célèbre morceau Mesecina arrangé par Goran Bregovic pour la bande originale d'Underground réalisé par Kusturica. On le trouve également sur la B.O. de Chat Noir Chat Blanc.

Lors d’un Voyage en Inde en 1964, Bajramovic a gagné l’un de ses surnoms : le chef d’état Nehru et sa ministre Indire Gandi le proclament « Roi de la Musique Tzigane dans le monde ».
On raconte tant de choses sur Saban Bajramovic qu'il est devenu un mythe : sa voix exceptionnelle cache un personnage entouré de mystères. Il garde d'ailleurs sur son visage les cicatrices de son passage à l'île de Goli Otok sur la côte dalmate, où étaient envoyés pour être torturés les dissidents politiques sous Tito. Il y avait été envoyé pour désertion... pour retrouver la fille qu'il aimait. Aujourd'hui, personne ne sait vraiment où il habite, et lui se moque bien des "papiers qu'on lui fait signer", c'est ainsi que sa musique s'est vue copiée, imitée, voire volée au fil des années ...
Notons qu’un film retraçant sa vie sortira fin 2006.
Voyage en Tziganie réserve cette soirée à cette légende vivante des musique balkaniques.

Samedi 13 Mai 2006 :
KAL– Tzigane & Urban Beats

Le groupe Kal est originaire de Belgrade.
L’originalité de ces musiciens réside dans leur interprétation du répertoire tzigane qu’ils enrichissent d’une touche de rock’n’roll et de beats urbains.
La volonté de ces sept Rom est de poursuivre la coutume ancestrale des tziganes de jouer de la musique, mais ils refusent de vivre dans le passé ; Dragan l’un des fondateurs du groupe se réfère à la démarche de Manu Chao qui parvient à mélanger rythmes traditionnels avec une interprétation contemporaine : « J’admire Manu Chao, la façon dont il fusionne les choses en s’amusant avec la musique. »
Le résultat de la fusion musicale de Kal est chaleureux et festif à souhait.

Juan Polvillo Quartet – Flamenco musique & danse

Juan Polvillo Serrano est un chorégraphe et danseur Flamenco reconnu en Espagne. Sa formation artistique a duré 20 ans auprès de maîtres Flamenco tels que : Farruco. Manolo Marín, Manolete ou Matilde Coral..
Polvillo a remporté de nombreuses récompenses au cours de sa carrière come le Prix Enrique el Cojo à Seville ou le Prix du Festival Flamenco de San Pedro de Alcántara à Málaga.
Juan Polvillo a également participé à deux reprise à la Biennale Flamenco, la manifestation des arts flamenco la plus importante au monde. Il continue de participer à de nombreux projets et effectue de nombreuses tournées autour de la planète.
Afin de continuer de développer cette culture flamenco et de transmettre son savoir, Juan Polvillo a ouvert une école qui porte son nom à Séville (Andalousie). A 38 ans, il vient nous donner un aperçu de sa virtuosité sur la scène du Bataclan.

Titi Robin sextet – Tzigane du Monde



Thierry “Titi” Robin se définit comme un musicien européen, passionné par les musiques d’improvisation, notamment celles des cultures traditionnelles occidentales et orientales.
Multi-instrumentiste (guitare, oud, bouzouq), compositeur et arrangeur, il explore les liens entre cante flamenco et chant populaire du nord-ouest de l'Inde, entre rumba catalane et chanson populaire.

Il fait aussi se conjuguer les styles d'improvisation des musiques tziganes balkaniques et l'improvisation modale de la grande tradition orientale du taqsim.

Dimanche 14 Mai 2006 :

Bratsch-"Free" quintet de musique Tzigane

Ces 5 musiciens français ont fêté l’an dernier leur de 25 ans de carrière : Dan Gharibian à la guitare, François Castiello à l'accordéon, Pierre Jacquet à la contrebasse, Bruno Girard au violon et Nano Peylet à la clarinette forment ainsi le quintet le plus emblématique de la musique tzigane française.
Le groupe a repris le nom du violon alto populaire de Hongrie, le bratsch.
Bratsch puise son inspiration en Europe centrale et notamment du côté des musiques tziganes.
Le quintet est également fortement imprégné par le free jazz et le jazz, s’est forgé au fil des années un style qu’il qualifie lui-même de « pré-traditionnel » :
"A force de jouer toutes ces musiques tirées des répertoires traditionnels, nous avons commencé à inventer des thèmes, recréer des images, une fantasmagorie à partir d'un mélange de cultures qui est en train de disparaître en Europe Centrale… " (Bruno Girard).

Angelo Debarre et Rodolphe Raffalli Trio –Jazz Manouche

Musicien manouche, Angelo Debarre commence la guitare en famille dès l'âge de huit ans. Appartenant incontestablement à la famille grandissante des héritiers de Django, Angelo s'est construit une personnalité très forte, son style, servi par une technique ébouriffante, s'enrichissant sans cesse au fil des rencontres musicales, dans la plus pure tradition gitane.
« En quelques mots, je dirai qu'Angelo Debarre est certainement l'un des meilleurs représentants du style Jazz manouche à la guitare acoustique. » Fred Loizeau - in : French Guitare n°6.
Rodolphe Raffali débute également l’apprentissage de la guitare à 8 ans. Il est marqué par l'esprit musical du grand jazzman Django Reinhardt. La personnalité musicale de ce musicien autodidacte est le fruit de ses nombreuses rencontres que ce soit dans le milieu de la musique classique, le folklore d'Amérique latine, le jazz traditionnel ou la chanson française. Amateur de Brassens, il a d’ailleurs consacré un disque à la reprise des chansons du poète moustachu.
Le concert de ces deux héritiers du maître Django promet d’être placé sous le signe du métissage.

La Caravane Passe – Alternateuf Tzigane

Entre musique des Balkans et rock français, La Caravane Passe fait un véritable appel à la fête.
Depuis 5 ans, le public est nombreux et répond présent quand il s’agit de danser et de se défouler sur leurs rythmes tziganes endiablés. La Caravane Passe c'est un univers métissé; Un répertoire et une langue qui lui sont propres : l’universelle Fiesta !

Casula et Roumier

Le Bataclan
50 bd Voltaire, 75011 PARIS
Métro Oberkampf ou Fille du Calvaire
Tel. : 01 43 14 00 30
SITE OFFICIEL FESTIVAL TZIGANE

_________________
FORUM MUSIQUE DU MONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.opama.fr
 
7ème édition du festival Tzigane : VOYAGE EN TZIGANIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MUSIQUE DU MONDE :: CONCERTS/FESTIVALS/EVENEMENTS-
Sauter vers: